ETALONAIR | FAQ
etalonair

1 - Pourquoi faire appel à un laboratoire d’étalonnage accrédité ?


Externaliser la métrologie auprès d’un laboratoire d’étalonnage est la garantie d’obtenir sous accréditation un certificat d’étalonnage ou un constat de vérification incontestable et opposable à un tiers (auditeur, autorité, client), en toute impartialité.
La traçabilité des résultats d’étalonnage au système international d’unités (SI) et la compétence technique du laboratoire d’étalonnage (voie 3a) sont audités par le Cofrac tous les 12 à 18 mois quand les services internes de métrologie ne le sont que tous les 5 ans (voie 3b).
ETALONAIR propose le plus large domaine accrédité d’Europe pour les concentrations de référence obtenues par dilution dynamique afin de réaliser des mélanges binaires et ternaires de CO, CO₂, O₂, NO, NO₂, SO₂, N₂O, NH₃, C3H₈, CH₄ et C2H₆.
Le choix de la dilution dynamique par régulateurs de débit massique confère une grande souplesse de dosage pour répondre à toutes les demandes et suivre l’évolution des concentrations d’essai demandées dans les normes.
ETALONAIR est un laboratoire d’étalonnage accrédité par le Cofrac sous le n° 2-5904 dans le domaine « Chimie & Matériaux de référence – Analyseurs de gaz », portée disponible sur www.cofrac.fr.


2 - Quelle est la différence entre un étalonnage et un ajustage ?


Un étalonnage est la mesure de l’écart entre l’indication de l’instrument et la concentration de référence appliquée sur son entrée.
Pour s’affranchir d’une éventuelle sensibilité transversale, les étalonnages sont réalisés pour un seul composé à la fois.
Un ajustage est un réglage de l’instrument permettant de minimiser les écarts dans l’hypothèse d’une réponse linéaire.
ETALONAIR réalise toujours un ajustage de l’instrument avant étalonnage, sauf instruction contraire du client ou impossibilité matérielle.
Dans ce cas, l’instrument est étalonné en l’état.
Lorsqu’un ajustage est réalisé, les indications avant et après ajustage figurent dans le rapport sur les résultats.


3 - Quels sont les travaux d’étalonnage proposés ?


Les analyseurs à signal continu mettant en œuvre les méthodes de référence normalisées ou des méthodes alternatives, les détecteurs de gaz sont les objets d’étalonnage.
Le mesurande est une concentration de référence exprimée en unités du système international (SI) en mol.mol-¹ ou en g.m-³.
Chaque résultat de mesure est associé à une incertitude de mesure (cf ISO 17025 :2017 §7.8.4.1) dont les composantes principales sont les incertitudes type sur la (ou les) référence(s) et l’influence de l’instrument étalonné sur la mesure (biais).
Cette incertitude de mesure est prise en compte dans les déclarations de conformité, s’il y a lieu.
ETALONAIR utilise des méthodes normalisées mentionnées dans sa portée ainsi que des méthodes internes pour compléter les imprécisions.

La linéarité, la répétabilité, la limite de quantification (LQ), le temps de réponse sont déterminés suivant la méthode décrite dans les normes générales NF EN 15267-3 (2008) ou NF EN 15267-4 (2017).
Le facteur de réponse à un composé organique (analyseurs FID) est déterminé suivant les méthodes décrites dans les normes générales ou dans les normes XP X 43-554 (2009) et ISO 25140 (2010).
Le taux de perçage à l’éthane est déterminé suivant la méthode décrite dans les normes XP X 43-554 (HCnm) ou ISO 25140 (CH4).
L’efficacité d’un four convertisseur NOx/NO est déterminé suivant la méthode C2 décrite dans NF EN 14792 (2017).
Le taux de sensibilité aux interférents est déterminé au zéro et en valeur d’échelle suivant une méthode interne accréditée.
L’influence de l’oxygène est déterminée suivant les méthodes décrites dans les normes générales ou dans les normes NF EN 12619, X43-554 et ISO 25140.
ETALONAIR, à l’écoute de ses clients, innove en permanence pour proposer toujours plus de solutions d’étalonnage.


4 - Quelle est la précision de l’étalonnage ?


L’incertitude de mesure et l’intervalle de confiance qui lui est associé doivent être cohérents avec le type de mesure réalisé.
Si l’on annonce comme résultat de mesure 1642 ±34.10⁻⁶ mol.mol⁻¹ à 2 écarts type, cela signifie que l’incertitude composée de 17.10⁻⁶ mol.mol⁻¹ a été multiplié par un coefficient d’élargissement égal à 2 pour un intervalle de confiance de 95,45%.
La « valeur vraie » de la mesure a 95,45% de chance de se trouver dans l’intervalle [1608.10⁻⁶ mol.mol⁻¹ - 1676.10⁻⁶ mol.mol⁻¹].
Écrire 1642,452.10⁻⁶ mol.mol⁻¹ n’aurait ici aucun sens étant donné la valeur de l’incertitude élargie.
L’incertitude élargie est toujours exprimée à 2 chiffres significatifs arrondis par excès, le résultat associé étant aligné dessus.
Pour chaque ligne de sa portée d’accréditation, le laboratoire précise la meilleure incertitude absolue élargie pour une plage donnée de concentrations.
ETALONAIR calcule ses incertitudes composées en recherchant suivant la méthode des 5-M toutes les composantes indépendantes qui y contribuent, puis en calculant une moyenne quadratique (dite loi de propagation des incertitudes).
ETALONAIR utilise principalement des calculs d’incertitude du type B (selon document BIPM JCGM-100 – Formule de Gauss-Laplace) pour évaluer la contribution de chaque composante à l’incertitude composée finale.


5 - Quel rapport sur les résultats est-il fourni ?


Un rapport sur les résultats sert à établir la confiance dans un instrument de mesure et à raccorder les résultats au système international d’unités (SI).
Il existe 3 types de rapports :
- Un certificat d’étalonnage qui donne les écarts de linéarité ;
- Un constat de vérification qui se base sur les résultats pour prononcer la conformité de l’instrument à votre cahier des charges(exigences spécifiées) d’après :

- Critères au tableau 1 de la norme spécifiée ;

- Critères du fabricant ;

- Critères spécifiques liés à un process ;

- Un rapport d’essai.

Les résultats sous couvert de l’accréditation sont signalés par le symbole (A).
Les conformités prononcées d’après des résultats sous accréditation sont également sous accréditation.
Lorsqu’un rapport contient au moins un résultat sous accréditation, il porte le logo Cofrac sur la page de garde.
ETALONAIR précise dans ses devis le type de rapport qui sera délivré après une revue de demande.
ETALONAIR peut vous assister gratuitement pour définir les besoins et être conforme à la réglementation en vigueur.


6 - Quelle périodicité pour les étalonnages ?


Le laboratoire d’étalonnage n’indique aucune recommandation concernant l’intervalle d’étalonnage (cf ISO 17025 :2017 §7.8.4.3), sauf si cela est convenu avec le client.
Pour chaque instrument, un intervalle d’étalonnage doit être défini en fonction de sa fréquence d’utilisation et de sa fiche de suivi.
La méthode Opperet est déconseillée en raison des nombreuses discontinuités introduites par les maintenances et les ajustages indispensables sur un analyseur de gaz, tout au long de sa durée de vie :
Les bonnes pratiques d’utilisation, notamment par un conditionnement des gaz approprié avant analyse, permettent de réduire notablement les actions de maintenance curative.
ETALONAIR conseille de programmer un étalonnage après une maintenance curative lorsqu’un organe ayant une influence sur le résultat de mesure est remplacé (source lumineuse, élément d’optique, charge de convertisseur, carte de traitement du signal) ou qu’une caractéristique physico-chimique a été modifiée (débit, pression ou température de l’échantillon dans la chambre de mesure).
Le document Cofrac LAB REF 22 admet « que les contrôles de linéarité conduisant 3 années de suite à des écarts de linéarité inférieurs à 50 % de l’écart maximum fixé par le critère de la norme pour le composé considéré, soient réalisés ensuite avec une périodicité de 3 ans » mais qu’ « il est demandé de mesurer annuellement le temps de réponse et l’écart-type de répétabilité à zéro pour apprécier la LQ ».


7 - Comment obtenir un devis ?


Un formulaire de demande de travaux est téléchargeable sur ce site.
Un cahier des charges est indispensable pour obtenir un constat de vérification.
A minima, fournir les informations suivantes :
- La marque et le modèle de l’instrument ;
- Les composés mesurés et les échelles à étalonner ;
- Le débit d’analyse ;
- Une mention éventuelle de ne pas ajuster l’instrument ;
- Les coordonnées de la société et le nom complet du demandeur ;
- Une date de passage souhaitée.
ETALONAIR s’engage à répondre sous 24h aux demandes suffisamment renseignées ou récurrentes.
ETALONAIR s’efforce de satisfaire les dates de passage demandées dans la limite des travaux déjà planifiés.
Les dates proposées dans le devis ne sont fermes et définitives qu’à réception d’une commande valide.


8 - A quoi engage une commande ?


Le bon de commande permet de bloquer la date de passage proposée dans le devis.
Lors d’une première commande, vous devrez remplir et envoyer le formulaire de création de compte client, téléchargeable sur ce site.
Pour être validé, une commande doit stipuler :
- le numéro du devis de référence avec son indice de révision (inutile de recopier le devis) ;
- Un numéro de commande ;
- La dénomination sociale de l’entité à facturer et son n° de TVA intracommunautaire ;
- L’adresse de livraison pour le retour de l’instrument ;
- Une mention éventuelle lorsque l’instrument sera enlevé en nos locaux ;
- L’adresse de facturation ;
- L’entité au nom de laquelle le rapport devra être établi, le cas échéant.
ETALONAIR accepte l’annulation de commande sans frais 15 jours calendaires avant le commencement des travaux.
ETALONAIR tolère un « bon pour accord » afin d’écourter un délai administratif mais l’instrument, après travaux, ne sera retourné qu’à réception d’une commande valide.


9 - Quand et comment envoyer l’instrument ?


ETALONAIR doit toujours effectuer une revue de demande qui vous garantit l’adéquation des compétences et de la disponibilité des ressources du laboratoire à votre demande.
Sans cette étape, aucun instrument ne pourra recevoir de travaux.
L’instrument doit être réceptionné dans nos locaux au plus tard à la date mentionnée dans le devis pour respecter la planification en cours, y compris le délai de maintenance.
L’instrument doit être efficacement protégé contre les chocs mécaniques lors du transport ou de la manutention par un emballage soigné et approprié.
Joindre les accessoires indispensables pour l’étalonnage :
- Cordon secteur CEE ;
- Cordon de sortie analogique ;
- Raccords pneumatiques spéciaux autres que SWAGELOK® ou similaires ;
- Four convertisseur, pompes externes affectés à l’instrument ;
- Boîtier d’alimentation externe ou piles neuves ;
- Câble de liaison numérique (avec protocole de communication et adresses IP) ;
- Accessoires de calibration ;
- Notice d’utilisation ou mode d’emploi rapide (en français ou en anglais) ;
- Logiciel propriétaire pour la collecte des données (détecteurs en réseau).
Lorsqu’un logiciel est soumis à une licence d’utilisation, la fourniture et le droit d’usage doivent être communiqués au laboratoire, le temps de réaliser les travaux.
L’acquisition de licences à titre onéreux, la prise de contrôle à distance et l’assistance en ligne via un numéro d’appel surtaxé ne sont pas acceptés.
ETALONAIR désinstalle systématiquement tout logiciel fourni après usage et ne conserve aucune copie, sauf accord écrit du propriétaire de la licence.
ETALONAIR liste et restitue tous les éléments joints à l’envoi.


10 – Peut-on recevoir les rapports sous forme dématérialisée ?


ETALONAIR propose des rapports au format PDF texte permettant la sélection, authentifiés et signés par clé numérique RGS*, pour autant que les exigences du référentiel ISO 17025 :2017 sont respectées.
Sur demande, un original signé sous forme papier est posté en lettre suivie.
Un seul original est délivré, sous forme papier ou sous forme dématérialisée.
ETALONAIR fournit gratuitement un duplicata, avec la même valeur probante que l’original, en cas de perte ou de destruction de celui-ci.


11 - L’étalonnage peut-il se faire sur site ?


ETALONAIR réalise tous les étalonnages sous accréditation dans ses installations fixes.
En cas de nécessité de déplacement sur site, nous pouvons réaliser des étalonnages hors accréditation.



VOUS N’AVEZ PAS TROUVÉ DE RÉPONSE À VOTRE QUESTION ? POSEZ LA NOUS !

Contactez nous par :

numéro de téléphone 09.67.12.43.29 ou 04 42 10 43 29

adresse contact contact@etalonair.com